Vous êtes vivement invité à lire les notes de bas de page. Le fond et la forme seront ainsi en adéquation avec les références, qui se suffisent à elles-mêmes bien plus qu'un complément d'information traditionnel...

Nous sommes tous BANI ?

Lorsqu’on observe les comportements électoraux des Français lors des dernières élections (Européennes, Régionales, Cantonales, Présidentielles, Municipales), on constate en moyenne que plus de 15 % ne sont pas inscrits sur les listes, que plus de 40 % des inscrits s’abstiennent (voir bien au-delà de 50 % selon les échéances), et que près de 2 % des inscrits votent parfois blanc, soit un taux « d’implication » de 35 % des Français, en âge de voter, et qui ont fait un jour le choix d’un candidat (1).

Si on prend conscience que le premier parti de France est plus que jamais, ce que nous appelons le BANI (Blanc, Abstention, Non-Inscrit), qui comptabilisait 22,89 % au premier tour des présidentielles 2012, 44,29 % au premier tour des dernières législatives et 47,34 % au second (2) ;
Si on prend aussi la mesure des dernières municipales avec un taux d'abstention et de blanc de plus de 40 %, sans compter le corps électoral complet et donc en excluant les non-inscrits (3) ;
On est alors en droit d’opposer à nos élus leur légitimé et l'existence même du rôle politique au sein de notre soit-disant démocratie républicaine.

Si l’on met en parallèle le taux d’implication au sein du monde associatif de l’ensemble de nos compatriotes, on reste dubitatif sur la motivation des « professionnels » de la politique et sur l’esprit d’abnégation qui les motive.

En effet, un tiers des personnes de 16 ans et plus sont membres d’au moins une association, et plus de la moitié le font de façon totalement bénévole (4). Et ceux-ci dans une société de plus en plus individualiste, où le « je consomme, donc j’existe » est le seul pendant de notre communication informative de divertissement.

Alors le bénévolat politique tel qu'envisagé au sein d'une réelle démocratie et contrôlé par un contrat moral sera-t-il à terme une solution (5) ?

Soyons lucides et osons prendre notre destin en main ?

L’accès à la fonction élective reste dans notre pays, mais aussi dans la majorité du monde, dépendant d’une cooptation sélective de classe et de parrainages non anonymes, directement lié aux conflits d’intérêts et lobbyings de toutes natures.

On ne résout pas nos problèmes quotidiens au regard de postulats méthodiques, voire scientifiques, mais en fonction des intérêts financiers de telle entreprise, de telle corporation ou de tel groupe minoritaire.

Il est donc illusoire de croire que la classe politique en majorité, et telle que nous la connaissons, soit au service du citoyen, comme il est illusoire de penser que les solutions passeront par le respect de la communication « institutionnelle », dans la mesure où seuls les médias « alternatifs » se font encore les échos de solutions innovantes ou appropriées, quand ils ne sont pas des « sous-marins » propagandistes de partis institutionnels.

Si nous ne sommes pas encore dans un mode insurrectionnel, c’est parce que nous avons trop à perdre d’un modèle social, certes à bout de souffle, mais qui, malgré les dernières politiques mises en place, fonctionne encore... Mais pour combien de temps ?

Le seul exemple grec (6), la gestion ukrainienne de l’Europe (7), toujours plus illégitime, ou le TAFTA (8) font office d’actualité pour nous rappeler que nos jours sont comptés, tant sur le plan national que sur le plan international.

L’échec des modes économiques basés sur le profit, la finance et le système monétaire, les nominations sans élections et les décisions sans référendum, la « planche à billets fictive » des banques centrales pour servir les intérêts privés sur le dos des peuples nous montrent toujours plus le peu de cas accordé aux citoyens d’une minorité aux mensonges assumés.

Le vote blanc ou la révolution pacifique des peuples ?

Le bulletin de vote que vous mettrez dans l’urne, ou que vous ne mettrez pas, ne changera pas grand-chose : pour s'en convaincre, il suffit de comprendre son fonctionnement et le peu de pouvoir, mais l'excellente rémunération, des personnes que vous enverrez au Parlement Européens (9).

Puisque nous savons aussi que la représentativité actuelle est un déni de démocratie (10),
Puisque le modèle qui nous est présenté, de l’extrême droite à l’extrême gauche, reste fondamentalement identique au sein d’un système monétaire qui porte en lui sa propre fin ;
Puisque nous sommes presque au bout de nos « ressources » à force de pillages et de non-respect de notre environnement ;
Demandons-nous pourquoi et comment on peut changer l'Europe, voir la combattre ou vouloir en sortir, et en même temps demander à y être élu ?

Demandons-nous aussi ce qu'ont fait ceux qui, depuis des années (voir des décennies) y siègent ? Quelle que soit leur couleur (verte, bleu, rouge, orange...), ils montrent tous les symptômes d'une schizophrénie amnésique et antinomique : Europe et Ecologie, Europe et Sociale, Europe et Régulation, Europe et Gestion, Europe et Paix (11)...

Il y a des discours politiques, dans cette campagne européenne, qui sont inaudibles, parce que non retransmis par les « grands médias », ou parce qu'ils sont noyés dans la « masse des listes proposées ». Ils ne sont pas pour autant dénués d'intérêts pour les opposants à la pensée unique, comme pour ceux qui pourraient y avoir accès, et je vous invite, si l'on doit faire un choix, à découvrir ou réécouter trois voix :
Etienne Chouard, défenseur du tirage au sort et de la démocratie athénienne (12),
François Asselineau et l'UPR, seul parti prônant la sortie de l'Europe et de l'OTAN (13)
et Stéphane Guyot du parti du Vote Blanc (14).
Les deux dernières se proposant tout de même d'être élues au sein du Parlement européens, on se demande pourquoi ?

Prenez la mesure d’une élection où le vote blanc, pourtant non comptabilisé dans le quorum, ferait passer « symboliquement » en dessous de la majorité des votes exprimés. Quelle légitimité aurait alors un élu avec 49, 35 ou 15 % des votes, en incluant le vote blanc ?
Le message envoyé ici ne serait-il pas de nature à invalider cette mascarade ?
Le « coup d’état électif » ne serait-il pas alors une réalité, comme le fut à l’inverse la constitution européenne (15) ?

L’Histoire est là pour nous rappeler que les absents ont toujours tort et que les abstentionnistes servent, parfois contre leur gré, les intérêts de ceux qui les oppriment !

Ne votez pas pour un parti ou un mouvement, même s'il peut se révéler sincère et pragmatique dans ses analyses !
Préparez et apportez un bulletin blanc le jour de l’élection (il est rappelé ici que les bulletins blancs ne sont pas fournis dans les bureaux et qu’une enveloppe vide est considérée comme nulle), et glissez-le dans l’urne !

Merci de prendre le temps de lire notre programme (16), de vous en faire l’écho et d’envisager une économie basée sur les ressources et sa transition proposée au sein de l’EBR-T (17).
Merci de faire enfin la démarcation subtile et réelle entre la Différence et l'Autrement (18).

Citoyen, débarrassons-nous enfin des faux-semblants et votez pour vous (19) !

Stéphane Bernard, coordinateur de l'EBR-T.


(1) Source : INSEE, Olivier Berruyer et Ministère de l’intérieur
(2) Voir tableaux des présidentielles 2012 : http://www.stephanebernard.eu/images/revue-de-presse/stephane-bernard-bani-1-tour-presidentielles-2012.jpg
Du 1° tour des législatives 2012 : http://www.stephanebernard.eu/images/revue-de-presse/stephane-bernard-bani-1-tour-legislatives-2012.jpg
Du 2° tour des législatives 2012 : http://www.stephanebernard.eu/images/revue-de-presse/stephane-bernard-bani-2-tour-legislatives-2012.jpg
(3) http://mobile.interieur.gouv.fr/Elections/Actualites-des-elections/Elections-municipales-2014-resultats-partiels-au-niveau-national
(4) Source INSEE 2008
(5) http://www.la-democratie-participative.org/contrat-moral.html
(6) http://lesmoutonsenrages.fr/2014/05/16/lausterite-en-grece-tous-les-chiffres
(7) http://lesmoutonsenrages.fr/2014/05/16/pour-lutter-contre-la-propagande-reflexion-sur-lactualite-et-lukraine/
(8) http://www.infodivergence.fr/politique/125-tafta-ou-ttip-ou-le-traite-transatlantique-mene-secretement.html
(9) https://www.cercledesvolontaires.fr/2014/05/19/europeennes-2014-comment-sy-retrouver/
(10) http://www.stephanebernard.eu/actualites-presse/sur-l-ebr-t/17-le-monde-selon-l-ebr-t-la-representativite-actuelle-est-elle-un-deni-de-democratie
(11) Deux exemples parmi tant d'autres :
http://free.niooz.fr/la-liste-des-depenses-douteuses-du-parlement-europeen-1060446.shtml
https://www.youtube.com/watch?v=yvpHRo4m1vg
(12) https://www.youtube.com/watch?v=oN5tdMSXWV8
(13) http://www.upr.fr/programme-elections-presidentielles-france
(14) http://www.parti-du-vote-blanc.fr
(15) Rappelons ici que la France a dit NON au référendum en 2005 !
(16) http://www.stephanebernard.eu/index.php/le-programme/preambule
(17) http://www.stephanebernard.eu/index.php/ebrt/e-b-r-la-transition
(18) http://www.la-democratie-participative.org/la-com/la-revue-de-presse/25-la-difference-et-l-autrement.html
(19) http://www.stephanebernard.eu

Article rédigé le 25/05/2014 et mis à jour le 24/01/2016

0
0
0
s2smodern